Nouveau JAT.jpg

L'aventure continue ! 

Voici les différents ateliers proposés autour des Accords Toltèques. Ces derniers sont en mesure de transformer votre vie en remplaçant les milliers d'accords restrictifs que vous avez conclus avec vous-même, avec autrui et avec la vie elle-même.

Constatant que nous cultivons toute notre vie de nombreuses relations, prenons le temps d'aborder la relation à soi-même pour mieux nourrir la relation aux autres. 

Don Miguel Ruiz nous enseigne ainsi "à devenir maître de sa vie et à s’ouvrir à l’Amour".

A chaque début d'atelier, je présenterai chacun des accords en détails en les animant d'exemples concrets. 

Chaque accord est décliné en 1h30 environ, en associant :

  • une partie théorique pour aller plus en profondeur dans la compréhension de cet accord

  • une partie pratique, individuelle et/ou collective pour une meilleure intégration

La multiplication des canaux d'action de chacun d'eux vous permettra de les expérimenter plus en profondeur avec vos propres situations vécues. 

2 derniers AT bandeau image.jpg

* Le jeu (3h00 environ) est un vrai soutien dans la gestion d’une relation disharmonieuse. Grâce aux accords et à ses collègues de jeu, vous progresserez ainsi rapidement dans la transformation de votre vie relationnelle, dans un cadre sécurisé et ludique. 

* La Ronde des Accords Toltèques (3h30 environ) est une autre manière de pratiquer ces outils en alternant des phases créatives et des phases d'échanges en binôme. La puissance du groupe alliée au pouvoir de transformation de la créativité vient renforcer votre aisance à utiliser les Accords Toltèques dans votre vie. 

* L'atelier Toltèque combine le jeu et le cercle de pardon. 2 formules au choix : 

  • 1 journée

  • 2 demi-journées

Un condensé de bien-être et de guérison profonde.                               

 
4 AT.jpg
livre_5ème_AT.jpg
 
 

© 2015-2020 Moov'In'Parallèle

 

Anne-Sophie BARNIER

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
06 25 42 77 30
En collaboration avec RiVIERA CREATION | Roger Baumann